Colloque 310 : Les mobilités du processus de création

Galerie photos

Publié le: 13 juillet 2018

Musiques non cochléaires – partitions, mouvements, espaces

SANDEEP BHAGWATI ~ Université Concordia

On peut diviser les auditeurs en deux catégories: ceux qui, tout en écoutant, ont besoin de rester assis – et ceux qui ont besoin de bouger. Ce fossé est profond et reflète les deux fonctions biologiques de l’écoute: analyser notre environnement – ou se synchroniser avec lui. La musique d’art occidentale, en particulier, a été idéalisée comme un projet exclusivement cochléaire, à vivre les yeux fermés dans un environnement contrôlé et sans distraction. Le musicking technologique, de l’orgue au piano en passant par la musique acoustique, a longtemps favorisé le mode d’écoute immobile et individualiste – telle une performance pour un auditeur collé à un « point d’écoute » précis.

Avec Walkman, iPod et autoradio, nous pouvions alors écouter en mode cochléaire tout en étant en mouvement. Mais ce mouvement n’avait rien à voir avec la musique.

Dans mes œuvres Nexus, Niemandslandhymnen, Villanelles de Voyelles, et prochainement Ephémèrides, j’utilise les technologies de partition, de comprovisation et de spatialisation développées à matralab (Université Concordia) pour explorer la musique comme un art non cochléaire, où le mouvement, l’espace, des sons de toutes sortes et des lignes musicales composées convergent pour créer des
expériences complexes qui étendent le domaine de l’écoute vers une expérience esthétique immersive qui explore et se redéfinit sans cesse dans un espace d’écoute en évolution permanente.

Sandeep Bhagwati est compositeur, chef d’orchestre, metteur en scène, poète et artiste médiatique récipiendaire de nombreux prix. Ses comprovisations en tous genres (incluant 6 opéras) sont jouées à travers le monde. Il a été le directeur de festivals internationaux de musique et de projets d’échanges interculturels entre des musiciens indiens et chinois, et des ensembles de musique contemporaine. Il a été professeur de composition à l’université Karlsruhe, et compositeur en résidence à l’IRCAM Paris, au Centre pour les arts et les médias ZMK (Karlsruhe), avec l’orchestre Beethoven de Bonn, l’Institut pour la musique électronique (Graz), et au CalArts de Los Angeles. Depuis 2006, avec la chaire de recherche du Canada pour les Arts Inter-X à l’Université Concordia (Montréal), il dirige le Matralab, centre de recherche/création pour les arts interculturels et interdisciplinaires. Il est aussi le directeur artistique et chef d’orchestre des ensembles inter-traditionelles «Extrakte» (Berlin) et «Sangeet Prayog» (Pune).
Crédits photos: Nicolas Bergeron et Ninon Jamet
Productions sonore de la CRC Dramturgie sonore au théâtre
 Menu
 Réduire
 Montrer